Un dernier hommage à Ptit Louis

C’est avec une très grande tristesse que nous avons appris le décès de Louis Rouillon, qui nous a quitté jeudi 3 novembre 2016, le jour de ses 79 ans.

Un dernier hommage et un dernier au revoir lui ont été rendu jeudi 10 novembre 2016 au cimetière communal de Drancy, où il a été inhumé.

C’est un fervent militant de la FSGT et du sport populaire qui disparaît.

« Ptit Louis », comme le surnommaient ses ami(e)s et les nombreux gamins qu’il a entraîné, était une grande figure de la FSGT en Seine-Saint-Denis et de l’athlétisme FSGT qu’il a développé avec tant de passion avec son club du SDUS (Saint-Denis Union Sports), dans lequel il était adhérent depuis la création du club en 1945. Après sa carrière sportive, comme footballeur, puis athlète, il s’est énormément investi en tant qu’entraineur et dirigeant.

Militant du sport populaire et pour une compétition émancipatrice, Louis Rouillon s’est beaucoup engagé dans l’animation et l’entraînement. Il a amplement œuvré pour développer le "sport pour tous", tout particulièrement dans les cités populaires de Saint-Denis avec les échanges inter-quartiers. Il s’est occupé de nombreux athlètes, qu’il a fait accéder jusqu’au niveau international pour certains.

« Ptit Louis », s’est aussi consacré à promouvoir le sport au féminin. Avec lui, la FSGT a été particulièrement novatrice dans ce domaine dans les années 1980. Elle a inscrit, dès cette époque, au programme de ses compétitions, les courses de steeple, le lancer du marteau, le triple saut et le saut à la perche pour les femmes. Puis plus récemment le décathlon féminin.

"Ptit Louis" était aussi l’un des pionniers dans l’équipe qui a créé le meeting international d’athlétisme de Saint-Denis, qui s’est déroulé au stade Auguste Delaune de 1984 à 1998, puis au stade de France depuis 1999. Il a ainsi contribué au rayonnement international de Saint-Denis, de la FSGT et de la Seine-Saint-Denis.

Le comité FSGT de Seine-Saint-Denis adresse toutes ses condoléances à Dominique, son épouse, Florent, son fils, Luc Blanchard et Bruno Colombi, dirigeants de la section athlétisme du SDUS.

Athlétisme

  • Recommander cette page

  • suivez rss
  • suiver facebook
  • envoyer twitter
  • suivez google