Denis Langlois, ambassadeur de choix pour la marche française FSGT

Le mythique marcheur français vit ses premiers jeux mondiaux de la CSIT. En parallèle à sa carrière de grand champion international (60 sélections en équipe de France, médaille de bronze aux championnats d’Europe 1994 sur 5000 m, plusieurs participations aux mondiaux, Europe et JO), il restera et est toujours fidèle à la FSGT et au comité de Seine-Saint-Denis puisqu’il est licencié au club de l’ES Stains. Preuve que la compétition sportive de très haut niveau est compatible avec la pratique FSGT.

Mercredi 6 juin, veille de sa compétition où il est engagé sur 10 000 mètres piste, Denis nous confie s’attendre à être « dépassé par des p’tits jeunes ». « Il faut bien un jour laisser la place aux jeunes ! » souffle t-il sereinement. « Et puis le 10 000 piste n’est pas vraiment une course agréable, on tourne en rond 25 fois, on est seul face à soi même ». Mais un champion reste un champion et jeudi 6 juin, Denis Langlois décroche la médaille de bronze en 49 minutes 38, devancé par deux jeunes finlandais comme il s’y attendait et devançant Vincent Bollinger (Amicale Babylone, Le Pré Saint-Gervais). Dans le debrief d’après course, Doriane sa fille (NDLR : également sélectionnée dans la délégation française d’athlétisme et qui a terminée 4ème en finale du 1500m) : « C’est quand même le 2ème temps français de l’année en vétéran (FFA) et le 1er n’est qu’à 49 minutes 33 ! » intervient-elle fière et admirative de son père. « Certains ne font même pas ce temps là en courant ! ». Et Doriane a raison de souligner la performance qu’est la marche athlétique de haut niveau, souvent reléguée au second plan des autres disciplines. La perf est d’autant plus remarquable lorsqu’on sait que Denis Langlois a de moins en moins de temps pour s’entraîner et, comme tout le monde, prend de l’âge. « Cette saison en compétition, je n’ai couru que le marathon de Paris (course), les cross FSGT (course) et les interclubs FFA (marche) » complète t-il modestement. »

Agent RATP où il travaille au secteur communication et informations (vous savez, dans les couloirs du métro, les infos voyageur malade ou travaux sur la ligne sur les petites télés, c’est lui qui les écrit), Denis se consacre depuis quelques années à l’accompagnement des jeunes marcheurs. « Je suis coordinateur d’un centre d’entraînement régional Ile de France dédié à la marche athlétique et à son développement, pour les filles et garçons de minimes à espoirs. Certes, je développe la performance dans le cadre de mes missions (NDLR : Denis intervient en plus chaque mercredi après-midi à l’INSEP), mais je veille et je suis très attentif à l’accompagnement et à l’accueil de tous les jeunes marcheurs ou jeunes marcheuses », explique t-il. Et ceux qui connaissent Denis Langlois ne seront pas surpris de cet état d’esprit !

Athlétisme

  • Recommander cette page

  • suivez rss
  • suiver facebook
  • envoyer twitter
  • suivez google